Papin/Ghevontian : La transition, c'est maintenant ?

le
0

Soutenu par Jean-Pierre Papin, l'avocat d'affaires marseillais, Hervé Ghevontian, n’est pas candidat à un rachat de l’OM mais porte un projet de transition.

L’heure du grand oral pour Hervé Ghevontian. Dimanche, Jean-Pierre Papin avait annoncé sur beIN Sports sa volonté de s’investir dans l’OM. « Aujourd’hui, je n’imagine pas M.Labrune revenir aux affaires pour diriger l’OM, c’est très compliqué, a confié l’ancien Ballon d’Or sur la chaîne de télévision. Il faut une transition avec des gens qui connaissent le club, qui l’ont déjà porté (…) J’ai envie de m’investir dans ce club, de l’aider à récupérer ce qu’il m’a apporté depuis tant d’années. » Et pour JPP, c’est le projet de Ghevontian, ancien avocat de l’OM lors des années Tapie, entre 1988 et 1995, qui est le plus intéressant : « C’est quelqu’un qui a déjà défendu le club, qui connaît tous ses rouages. Il connaît tout ce qu’il se passe dans l’entourage des joueurs ». Hervé Ghevontian a eu l’occasion de s’expliquer lundi soir. Invité par France Bleu Provence, l’avocat d’affaires marseillais de 60 ans a bien insisté sur le fait qu’il ne compte pas porter un projet de rachat de l’OM. « Compte-tenu de la cassure entre le président délégué (Vincent Labrune) et les supporters, et avec l'actionnaire principal, s'il devait partir, il faut une transition, a-t-il estimé sur la radio provençale. On ne peut pas laisser un avion sans pilote. Or, pour l'instant, on avance dans un silence radio surprenant et ce n'est pas rassurant. » Ghevontian en a profité pour affirmer que c’est Papin qui choisirait son futur poste, qui devrait être celui de directeur sportif. L’avocat a également confirmé qu’il ne se présente pas comme un rapporteur d’affaires, c’est-à-dire que ce n’est pas lui qui ramènerait un candidat au rachat. Pour autant, rien n’est encore fait dans le projet de transition qu’il porte aux côtés de Jean-Pierre Papin : « Pour l'instant je n'ai malheureusement aucun contact avec l'actionnaire (Margarita Louis-Dreyfus). J'ai adressé un courrier à son conseiller Igor Levin, il y a environ trois semaines. Aucun retour. La décision finale ne m'appartient pas. Mais j'ai un amour pour l’OM et des idées. » Un amour qui pourrait lui permettre de retrouver son club de coeur, qui vient seulement de valider son maintien dans l’élite la saison prochaine.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant