Panthère, espèce protégée

le
0

Il y a plus de sept ans, Bafétimbi Gomis quittait l'AS Saint-Étienne pour l'Olympique lyonnais contre un chèque de quatorze millions d'euros. Une trahison pour le peuple vert, nourrie depuis par des buts lors de derbys, une signature à Marseille, ou encore des célébrations " panthère " avec un maillot de couleur autre que le vert. Ce qui augure un retour houleux à Geoffroy-Guichard ce mercredi.

" La panthère est devenue un symbole avec Salif Keita, qui, dès sa première saison, a eu des statistiques incroyables. La chanson Un taxi pour Geoffroy-Guichard de Jacques Monty a contribué à sa popularité, et le symbole de la Panthère sur le blason, c'est un hommage à Keita, cela n'appartient pas à Gomis. " Thomas, membre des Green Angels, sait que ce mercredi, Bafétimbi Gomis va recevoir un accueil glacial, voire houleux. Et s'il mentionne la célébration " panthère " de son ancien avant-centre, c'est parce qu'aux yeux du public stéphanois, elle est synonyme de sacrilège. Même Jean-Marc, d'une association de supporters rattachée à l'USS (Union des supporters de Saint-Étienne), ressent une gêne quand le Marseillais se met genoux à terre et mime le félin. " La panthère, c'est la mascotte du club, cela fait partie de notre histoire. Alors quand Alex ou Gomis la font avec le maillot de l'AS Saint-Étienne, on voit cela comme une identification à nos couleurs, cela nous plaît. Mais dès lors qu'il le fait dans un autre club comme Lyon ou Marseille, cela ne passe pas. On a l'impression qu'on nous vole quelque chose qui nous appartient." Alors quand, en plus, l'attaquant plante pour l'OL pendant plusieurs derbys dans le Chaudron, et exulte à chaque fois sur ses réalisations, forcément, la fracture s'accentue. " Pour mercredi, on réfléchit à lui faire une banderole, histoire de lui rappeler les valeurs de notre club ", avertit déjà Thomas. " J'imagine Loïc Perrin ou Florentin Pogba qui reviendraient à Saint-Étienne sous d'autres couleurs, ils ne célébreraient pas leur but, ils respectent le club et son public. " Avant de se préciser que " de toute façon, des joueurs comme eux n'iraient pas à Lyon ".

" Gomis a tapé dans toutes les crèmeries. " Jean-Marc, supporter

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant