Panthéon: une exposition interactive sur l'engagement des quatre résistants

le
0
Panthéon: une exposition interactive sur l'engagement des quatre résistants
Panthéon: une exposition interactive sur l'engagement des quatre résistants

Interactivité, vidéo, application mobile : le numérique est convoqué pour l'exposition consacrée à l'engagement résistant des quatre personnalités qui feront leur entrée mercredi au Panthéon, quatre mois et demi après la mobilisation du 11 janvier contre le terrorisme. Ouverte jusqu'au 10 janvier 2016 et installée dans le transept nord du Panthéon, l'exposition "Quatre vies en résistance" retrace les histoires et les combats de Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay.Bien qu'elle ait été conçue avant les événements de janvier, "cette exposition peut trouver un écho très concret parce que les Français ont vécu dans leur sentiment très profond ce que peut être la nécessité de défendre un héritage commun", a déclaré Philippe Belaval, président du Centre des monuments nationaux, interrogé par l'AFP.Un documentaire participatif sur "l'esprit de résistance" donne la parole à des témoins de la vie des quatre résistants, ainsi qu'à des personnalités du monde culturel et sportif (dont l'historien Eric Roussel, le philosophe Tzvetan Todorov, le chef Thierry Marx, André Manoukian, Pierre Arditi). Une borne vidéo à la fin de l'exposition permet aux visiteurs d'enregistrer leur réaction.Autre ressource interactive, une frise chronologique animée par des archives visuelles et sonores. Matérialisée par des pictogrammes au sol, une application de visite pour smartphone, avec une version pour les 8-12 ans, est également déployée. Les visiteurs peuvent également s'exprimer dans un livre d'or numérique. Enfin, un site internet dédié, quatreviesenresistance.fr, en français, anglais et espagnol, permet de déposer des vidéos et de découvrir plus avant la vie des quatre personnalités. Accessible aux personnes handicapées, l'exposition est conçue en quatre temps : "Origines" consacré aux parcours très différents de Pierre Brossolette, Geneviève de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant