Panneaux solaires : l'UE et la Chine font la trêve

le
0
L'accord impose aux exportateurs chinois de panneaux solaires, soupçonnés de dumping, un prix de vente plancher de 0,56 euro par watt de puissance produite.

Bruxelles et Pékin ont conclu un «accord amiable» sur les exportations de panneaux solaires chinois à bas prix, un contentieux qui risquait de faire basculer les deux grandes puissances dans un conflit sans précédent. L'accord impose aux exportateurs chinois, soupçonnés de dumping, un prix de vente plancher de 0,56 euro par watt de puissance produite, proche des cours actuels. Il plafonne aussi les ventes chinoises dans l'UE à l'équivalent de 7 gigawatts par an, soit un peu moins de la moitié de la demande européenne.

Le compromis écarte in extremis la menace immédiate: un engrenage de sanctions et de représailles. Une vraie guerre commerciale se profilait à partir du 6 août, date à laquelle l'UE devait, faute d'accord avec Pékin, imposer des droits punitifs de 47 % sur les panneaux solaires chinois...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant