Panneaux, avertisseurs? le grand flou

le
0
De nouveaux radars vont être installés et à l'heure où l'on ne fait pas de cadeau à l'automobiliste, ils devraient l'aider à respecter les vitesses en offrant une même signalisation pour tous.

C'est une route à double vitesse qui est offerte aujourd'hui aux automobilistes. Après l'annonce, en mai 2011, par l'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, de retirer tous les panneaux signalant les radars, le chantier est loin d'être achevé. Les appareils sanctionnant la vitesse restent tantôt précédés de panneaux, tantôt de radars pédagogiques. Ce désordre surprend et déstabilise les usagers. À l'heure où l'on ne fait pas de cadeau à l'automobiliste, autant l'aider à respecter les vitesses en offrant une même signalisation pour tous. Même si cela a un coût. Le démontage des panneaux avait été estimé à 4,5 millions d'euros tandis que chaque installation d'un radar pédagogique en remplacement d'un panneau avait été estimée à 10.000 euros.

Base de données

De même, la fin annoncée des avertisseurs de radars n'a toujours pas eu lieu. Seul le nom a, en réalité, changé. Ces appareils sont désormais baptisés «outils d'aides à la conduite»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant