Panique à Washington après une course-poursuite et des coups de feu

le
0
Une victime de l'incident à Washington évacuée, le 3 octobre 2013.
Une victime de l'incident à Washington évacuée, le 3 octobre 2013.

L'épisode a créé un vent de panique, deux semaines après une fusillade dans un bâtiment de la Navy, au sud de la ville. En tout début d'après-midi ce jeudi, une voiture a tenté de franchir une barrière près de la Maison Blanche, à environ 2,5 km du Congrès. Sur les images diffusées par plusieurs chaînes américaines, la berline noire, à l'arrêt, est mise en joue par une demi-douzaine d'agents. CNN rapporte qu'une altercation verbale a eu lieu entre la femme et la police. Puis, sans trop de difficultés, le véhicule s'extrait du barrage en reculant et des voitures de police se lancent à sa poursuite.

Pris en chasse, le véhicule se dirige vers le Capitole, qui abrite les deux chambres du Parlement où les élus américains tentaient de se mettre d'accord sur un budget qui permettrait de mettre fin à la paralysie gouvernementale. Selon le chef de la police, une femme était au volant de la voiture fuyarde. Un enfant était à bord du véhicule qui a fini sa course "contre l'un de nos barrages", a encore expliqué Kim Dine. "Nous n'avons aucune information qui laisse penser que (l'incident) est lié au terrorisme ou qu'il puisse s'agir d'autre chose que d'un incident isolé", a souligné Kim Dine. L'incident a poussé la police à boucler le Capitole et enjoindre les employés à "fermer les portes et fenêtres et à s'en éloigner". "Rentrez! Rentrez!", ont lancé les agents de la police du Capitole en pressant les sénateurs éberlués à trouver...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant