Panathinaïkos : la Gate 13 fermée à double tour

le
0
Panathinaïkos : la Gate 13 fermée à double tour
Panathinaïkos : la Gate 13 fermée à double tour

Le 21 novembre dernier devait se tenir le choc tenant chaque saison la Grèce en haleine entre l'Olympiakos et le Panathinaïkos. Un derby athénien qui n'a jamais débuté et des sanctions exemplaires provoquant les suspicions et le courroux de la Gate 13.

Gate 7, Gate 4 ou encore Gate 13. Ces groupes ultras sont désormais les stars de l'Olympiakos, du PAOK Salonique ou du Panathinaïkos dans un championnat grec qui en manque cruellement. A tel point que, pour le cas du Panathinaïkos, les youtubeurs du monde entier visionnent bien plus fréquemment les vidéos du " Horto Magiko ", superbe chant de la Gate 13, que les buts de Marcus Berg ou Mladen Petric. Un chant qui malheureusement ne résonnera plus avant un bon bout de temps au joliment vétuste stade Apostolos-Nikolaïdis, l'antre mythique des Verts réintégrée début 2013 après une pige dans un stade Olympique devenu trop cher pour un club en plein marasme financier.

Un fauteur de trouble et des sanctions lourdes


Les consignes avaient pourtant bien été données au sein de la Gate 13. Faire du stade un chaudron en pleine ébullition et tenter d'inhiber les joueurs adverses oui, mais en aucun cas l'aire de jeu ne doit être touchée. Raté. Sur les plusieurs milliers de supporters, un énergumène décide de n'en faire qu'à sa tête, comme le confirme Anastassia Tsoukala, juriste, criminologue et auteur de l'ouvrage Hooliganisme en Europe, Sécurité et Libertés Publiques. " Un supporter, un seul, a lancé deux projectiles dont l'un a frôlé la jambe d'un joueur lors de l'échauffement. L'arbitre a décidé d'annuler le match et les tribunes ont explosé. Même en 85 au Heysel on n'a pas envisagé d'annuler la rencontre pour éviter un plus terrible bilan. " Les sanctions sont lourdes pour le PAO. Victoire 0-3 de l'Olympiakos sur tapis vert, retrait de 3 points au classement, 190 000€ d'amende et quatre rencontres à huis-clos.

Youtube
C'est ensuite au tour de la commission de sécurité de tomber sur le râble du PAO et de ses supporters les plus fervents. Le verdict tombe avec l'aval du ministre des sports grec Stavros Kontonis. " 90 000€ d'amende en plus des sanctions initiales ainsi que les secteurs 13 et 14 fermés jusqu'à la fin de la saison à l'exception des play-offs. C'est disproportionné au regard des incidents ", estime Anastassia Tsoukala. Un sentiment que partagent les supporters de la Gate 13, convaincus depuis des années de la corruption au sein du football et…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant