Panathinaikos : Dernière saison pour Diamantidis

le
0
Panathinaikos : Dernière saison pour Diamantidis
Panathinaikos : Dernière saison pour Diamantidis

A 35 ans, Dimitris Diamantidis a annoncé dans le quotidien athénien Prasini qu'il s'arrêterait à l'été 2016. Le " Diamant " a pris sa décision sans regrets, mais rêve d'une fin à la hauteur de son immense carrière.

Léo Westermann, et les Français, ont beau avoir connu bien des malheurs face à ce diabolique numéro 13 - à l’Euro 2005 à Belgrade notamment - c’est avec tristesse, et nostalgie, que le monde du basketball a accueilli la nouvelle. Dimitris Diamantidis, meilleur passeur de l’histoire de l’Euroligue, mettra un terme à sa carrière l’été prochain. C’est lui-même qui l’a annoncé dans une interview accordée au quotidien grec Prasini dont le propriétaire est également celui du Pao. « Je n’ai même plus besoin d’y réfléchir maintenant. J’ai déjà pris ma décision. Je veux jouer une saison de plus. Je veux finir ma carrière de la meilleure des manières, a assuré Dimitris Diamantidis. Mon but, c’est d’être en bonne santé et aider mon équipe à gagner des titres. Si nous arrivons à réaliser cela, ce sera la plus belle des fins pour moi. C’est la vie. Il y aura de nouveaux joueurs. Je m’arrêterai mais le Panathinaïkos et le basketball continueront ». Évidemment.

L’un des plus grands joueurs de l’histoire du basketball grec, et européen, ne regrette rien. « Rien ne va changer. Je ne regarde déjà plus en arrière. J’ai vécu des moments fantastiques, dont je n’aurais même pas rêvé, confirme-t-il. J’espère juste être en bonne santé et ajouter un petit quelque chose de plus cette année. » Le « Diamant » s’est fait un palmarès à sa taille, peu commune pour un meneur (1.98m), et qui lui a permis de dominer. Champion d’Europe en 2005, avec la sélection hellène qu’il quittera en 2010, triple vainqueur de l’Euroligue avec le Pao (2007, 2009, 2011), sept titres consécutifs de champion avec les Verts, rien que ça. Individuellement, il restera une référence au poste avec deux titres de meilleur joueur du Final Four, nommé à quatre reprises dans l’équipe-type de l’Euroligue, cinq fois meilleur défenseur européen, dont quatre d’affilée, avant de glaner en 2011, le trophée de MVP de l’Euroligue.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant