"Panama papers" - Porochenko se défend de toute malversation

le
0
    TOKYO, 6 avril (Reuters) - Le président ukrainien Petro 
Porochenko, dont les "Panama papers" ont révélé qu'il possédait 
une société offshore, s'est justifié mercredi en affirmant que 
cette entité avait été créée pour séparer ses intérêts 
économiques et politiques après son élection. 
    Il ne s'agissait nullement de soustraire une partie de ses 
revenus au fisc, a-t-il ajouté en marge d'un déplacement à 
Tokyo. 
    Petro Porochenko, homme d'affaires et milliardaire, est 
critiqué depuis son investiture, en juin 2014, pour ne pas avoir 
vendu son groupe de confiserie Rochen en dépit de ses promesses. 
Comme il l'avait fait l'an dernier, il a réexpliqué mercredi que 
les conditions de marché n'étaient pas réunies pour une telle 
cession. 
    Selon l'enquête coordonnée par le Consortium international 
des journalistes d'investigation (ICIJ), il a mis en place une 
société offshore pour transférer les avoirs de son groupe aux 
îles Vierges britanniques en août 2014, à un moment 
particulièrement violent du conflit séparatiste dans l'est de 
l'Ukraine. 
    La transaction ayant donné naissance à cette entité spéciale 
(SPV) a été transparente, a assuré Porochenko mercredi, ajoutant 
qu'il était prêt si nécessaire à se plier à une enquête et 
précisant qu'il n'avait pas accès aux actifs regroupés sous 
cette entité avant le terme de son mandat présidentiel. 
    Plusieurs députés ukrainiens ont réclamé l'ouverture d'une 
enquête parlementaire depuis ces révélations. "C'est le comble 
du cynisme que d'ouvrir des sociétés offshore au moment où des 
centaines de nos soldats périssent", a dit sur Facebook le chef 
du Parti radical Oleh Lyachko, dont le soutien pourrait être 
indispensable au président s'il veut former un nouveau 
gouvernement et éviter des élections anticipées.  ID:nL5N17742P  
  
    VOIR AUSSI 
    LE POINT sur les "Panama papers"      ID:nL5N1774NL  
 
 (Aaron Sheldrick; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant