Panama Papers : Messi et Platini cités

le
0
Panama Papers : Messi et Platini cités
Panama Papers : Messi et Platini cités

Les noms de Lionel Messi, l'attaquant du FC Barcelone, et de Michel Platini, l'ancien président de l'UEFA, ont été cités dimanche parmi ceux de l'énorme affaire d'évasion fiscale dite des " Panama Papers ".

Voilà une affaire qui risque de faire grand bruit. Le Monde et 106 autres rédactions dans 76 pays différents ont dévoilé dimanche les « Panama Papers ». Plus de 11,5 millions de fichiers qui révèlent que de nombreux chefs d’Etat et des célébrités mais aussi des grands noms du sport ont eu recours à des montages offshore afin de dissimuler leurs actifs. Sans rentrer dans le détail de cette énorme affaire d’évasion fiscale, de nombreuses vedettes du football ont été citées. Même s’il ne s’agit pas obligatoirement de pratiques illégales.

Michel Platini, actuellement suspendu de toute activité dans le football par la FIFA, fait partie de ces noms. L’ancien numéro 10 des Bleus se serait ainsi appuyé sur les conseils des avocats de Mossack Fonseca, le cabinat panaméen au coeur de l’affaire, pour administrer Balney Enterprises Corp., une société-écran créée le 6 décembre 2007 au Panama. Le tout moins d’un an après son élection à la présidence de l’UEFA.

« Suite aux informations diffusées dans le cadre de l’enquête dite des "Panama Papers", Michel Platini teint à faire savoir, comme il l’a indiqué à maintes reprises aux journalistes en charge de l’enquête, que l’intégralité de ses comptes et avoirs sont connus de l’administration fiscale suisse, pays où il est résident fiscal depuis 2007, affirme un communiqué de l’ancien Ballon. Par ailleurs, il réserve tous ses droits quant à d’éventuelles fausses informations, allégations ou propos diffamatoires qui seraient publiés dans le cadre de ce travail journalistique. »

Jérôme Valcke, l’ancien secrétaire général de l’instance mondiale, Lionel Messi, l’attaquant du FC Barcelone, mais également Leonardo Ulloa, l’attaquant argentin de Leicester City, Ivan Zamorano, l’ancien avant-centre du Chili ou encore Gabriel Heinze, l’ancien défenseur argentin du Paris Saint-Germain, ont également été mentionnés. Plus d'éléments devraient être connus dans les prochains jours afin d'y voir plus clair dans cette plus grosse fuite d’informations jamais exploitée par des médias.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant