Panama Papers : les dirigeants de la Société Générale convoqués à Bercy

le , mis à jour le
13
Panama Papers : les dirigeants de la Société Générale convoqués à Bercy
Panama Papers : les dirigeants de la Société Générale convoqués à Bercy

Michel Sapin a reçu mardi soir à Bercy le PDG de la Société Générale Frédéric Oudéa. «Je lui ai dit que je souhaitais que tout soit mis sur la table. J'ai exigé de connaître l'état actuel total de la situation, l'évolution de 2012 à 2015 et les raisons de l'ouverture éventuelle de nouveaux comptes offshore», a expliqué mercredi matin le ministre des Finances sur Europe 1.

Bercy avait indiqué vouloir s'entretenir avec les dirigeants de Société Générale après les révélations des «Panama Papers» mettant en cause la SocGen et ses liens avec le cabinet panaméen Mossack Fonseca. Bercy compte bien obtenir «des explications» de la banque dirigée par Frédéric Oudéa, a indiqué Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget.

La banque est pointées du doigt pour faire partie du top 5 des banques ayant créé le plus de sociétés offshore via ce cabinet. Selon Le Monde,  les deux-tiers des entités offshore mises sur pied par Société Générale l'ont été par SG Bank and Trust Luxembourg, sa branche luxembourgeoise. Les autres filiales de la banque concernées sont notamment basées en Suisse et aux Bahamas.

Le Monde, qui s'attarde plus longuement sur la situation de Société Générale, souligne que, si la création de sociétés offshore a nettement ralenti depuis 2012 et si des structures ont été fermées, «une centaine des entités ouvertes par la Société Générale chez Mossack restent actives». Certaines autres ont en outre été cédées à d'autres gestionnaires et continuent leurs activités.

Le Ministre des Finances, Michel Sapin, recevra dans les heures qui viennent les dirigeants de la Société Génerale au sujet de #panamapapers— Christian ECKERT (@CECKERT56) 5 avril 2016

La Société Générale a réagi dans un communiqué en assurant que «quelques dizaines» de ces entités créés pour ses clients étaient encore actives et qu'elles étaient gérées «comme des structures ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 il y a 8 mois

    je crains pour Elyse Lucet , elle va avoir des pb, comme journaliste, elle est trop libre …

  • M1945416 il y a 8 mois

    Tous les mêmes, droite et gauche, des technocrates formatés sur le même moule par la même école (ENA) pour duper le peuple, mentir et bien parler mais surtout pour conserver leurs privilèges de petits monarques! la république n'est qu'un leurre qui ne sert qu'à protéger leur caste qui a mis la France et les français en faillite depuis plus de 40 ans; avec les fonctionnaires, ils s'assurent des rentes de situation inacceptables payées par des français qui ne peuvent plus vivre de leur travail !

  • jean.coq il y a 8 mois

    Attendez un peu, bientot tous les petits clients de la SG auront ouvert un compte à Panama, ou bien à Nauru ... On ne peut pas leur refuser un tel service.

  • jean.coq il y a 8 mois

    winloto - c'est évident. À la SG les décisions sont prises dans les plus bas étages. En haut on a assez à faire avec l'encaissement des primes diverses.

  • mlemonn4 il y a 8 mois

    Nos technocrates vont faire leur simulacre de démocratie et justice; ils vont surtout mettre en place une stratégie entre copains pour sortir de l'ornière dans laquelle ils sont tous plongés ! Normalement dans une démocratie bien constituée, la banque, ses dirigeants devraient etre convoqués et interpellés par la justice de droit commun pour tous les délits à l'échelle industrielle mis en place; une enquête devrait être diligentée avec des perquisitions du siège et filiales de la banque! Non!!!!

  • M5755620 il y a 8 mois

    quand on travaille dans le monde entier avec des firmes qui ont des comptes dans tous les pays il est normal d' en avoir dans ces même pays . rien ne me choque

  • jean.coq il y a 8 mois

    Le Monde va révéler le nom du GRAND parti ... mais il manque le feu vert. Et griller un feu ça coute toujours tres cher.

  • M1945416 il y a 8 mois

    et avec Macron au plus haut niveau de l'état lui qui a travailler pour rothchild , banque qui planifie l'évasion fiscale à grande échelle , il y a pas un pb ??

  • jean.coq il y a 8 mois

    Société Générale « pour favoriser le développement du commerce et de l'industrie en France » Le titre en dit déjà très long sur les buts de la dite banque, la seule banque qui ne s'appelle pas banque.

  • jean.coq il y a 8 mois

    Bercy veut des explications. Que c'est mignon à lire. Bercy a surtout la frousse que certains noms soient révélés.. Le monde ne doit - il pas révéler le non du Grand parti. Mais ça ne presse pas !!!