Panama Papers : le quotidien argentin "La Nación" enquête et tombe sur? "La Nación"

le
0
Le quotidien argentin La Nación apparaît dans les papiers du cabinet panaméen Mossack Fonseca.
Le quotidien argentin La Nación apparaît dans les papiers du cabinet panaméen Mossack Fonseca.

C'est l'arroseur arrosé. Le quotidien argentin La Nación, chargé de mettre à nu les millions de documents de Mossack Fonseca, est rattrapé par l'enquête de ses propres journalistes. Le groupe La Nación S.A. et son directeur Luis Saguier apparaissent dans l'affaire des Panama Papers.

Une justification opaque

Dans son édition de dimanche, La Nación prétendait clarifier la situation dans un communiqué évasif, titré : « La Nación à ses lecteurs ». On y comprend, laborieusement, qu'à la suite de la vente de ses activités d'annonces immobilières et d'offres d'emploi, le groupe La Nación s'est retrouvé au capital d'une société créée par l'intermédiaire de Mossack Fonseca : Navent Group Ltd., dont l'une des filiales se trouve au Panama. Avec moins de 10 % du capital, l'influent Luis Saguier, directeur de La Nación figurerait donc au conseil d'administration de Navent. Rien de plus. Un fait somme toute peu étonnant pour un groupe aussi important.

Pourtant, impossible de savoir si la participation de La Nación S.A. au capital de Navent Group Ltd. concerne sa filiale panaméenne ou une autre société du groupe. Contactée par Le Point.fr, la rédaction affirme ne pas connaître ce « détail ». Les journalistes, notamment ceux chargés de l'enquête, naturellement sous pression, refusent de s'exprimer sur la polémique qui affecte leur journal....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant