«Panama papers» : le Premier ministre islandais dans la tourmente

le
0
Le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson. (© J. Nackstrand / AFP)
Le Premier ministre islandais Sigmundur David Gunnlaugsson. (© J. Nackstrand / AFP)

Dans un pays rudement secoué par la crise financières, les révélations des Panama papers ne sont pas passées inaperçues. Surtout celles impliquant le Premier ministre actuel de l'ile. L'ancienne chef du gouvernement islandais, Johanna Sigurdadottir, a appelé son successeur à démissionner après sa mise en cause.

«Les gens ne doivent pas avoir un Premier ministre dont ils ont honte (...). Le Premier ministre a fait preuve de sa méfiance envers la monnaie et l'économie islandaises en plaçant son argent dans un paradis fiscal. Le Premier ministre ne semble pas comprendre ce que signifie la morale», a-t-elle dénoncé. Arrivée à la tête du gouvernement islandais à la faveur d'une grave crise politique en 2009, Mme Sigurdadottir, sociale-démocrate, a été appréciée pour son intégrité.

Une société aux îles Vierges britanniques

Selon les documents présentés par Consortium international des journalistes d'investigation, l'actuel Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson (centre-droit) a créé avec son épouse une société aux îles Vierges britanniques pour y dissimuler des millions de dollars. Élu en 2013 sur la promesse de rompre avec les pratiques qui ont entraîné l'île dans une succession de crises financières, il avait depuis proclamé sa foi dans la couronne islandaise.

L'Islande, qui avait été en 2008 le premier pays d'Europe de l'Ouest en un quart de siècle à solliciter un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant