"Panama Papers"-Le ministre des Finances panaméen lundi à Paris

le
0
    PARIS, 20 avril (Reuters) - Le ministre panaméen des 
Finances est attendu lundi à Paris, deux semaines après que la 
France a réintégré son pays dans la "liste noire" des 
juridictions non coopératives en matière fiscale, a-t-on appris 
au ministère des Finances.   
    Le principe de la venue à Paris de Dulcidio De La Guardia, 
qui rencontrera son homologue Michel Sapin, avait été convenu 
lors d'un entretien téléphonique entre les présidents Juan 
Carlos Carela et François Hollande juste après l'annonce de la 
décision française en plein scandale des "Panama papers". 
    Le chef de l'Etat français avait alors pressé le Panama de 
répondre aux demandes d'informations du fisc français 
 .  
    "Nos exigences sont doubles : d'une part, une transparence 
totale sur les dossiers identifiés qui font actuellement l'objet 
de demandes de la France, d'autre part la capacité de s'assurer 
pour la suite d'une coopération totale des autorités panaméennes 
sur les échanges d'informations", déclare-t-on dans l'entourage 
de Michel Sapin. 
    "Concrètement, nous demandons une révision de la convention 
fiscale avec Panama pour que les clauses qui rendent difficiles 
les demandes d'information du fisc français (...) évoluent. Il 
faut que ce soit beaucoup plus simple de demander et obtenir des 
informations sans avoir à donner une foultitude de détails", 
ajoute-t-on en citant comme modèle la nouvelle convention 
fiscale franco-suisse.    
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant