"Panama papers"-Le 1er ministre islandais demande la dissolution

le
0
    STOCKHOLM, 5 avril (Reuters) - Le Premier ministre 
islandais, Sigmundur Gunnlaugsson, a demandé au président la 
dissolution du Parlement après le dépôt d'une motion de censure, 
a annoncé mardi le président Olafur Ragnar Grimsson.  
    Le chef de l'Etat a souhaité consulter les principaux partis 
avant de prendre une décision. 
    L'opposition a annoncé lundi le dépôt d'une motion de 
censure après la publication de documents selon lesquels 
l'épouse du Premier ministre possède une société enregistrée au 
Panama qui détient des créances de banques renflouées par 
l'Etat.  
    Les allégations des "Panama papers" concernant l'Islande 
avaient déjà été évoquées le mois dernier mais la publication 
massive d'informations par une centaine d'organes de presse du 
monde entier depuis dimanche soir a ravivé les critiques à 
l'encontre du Premier ministre.  
    Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi soir 
devant le Parlement à Reykjavik pour demander la démission du 
chef du gouvernement.  
     
 
 (Simon Johnson, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant