Panama papers/Islande-Le ministre des Finances exclut son départ

le
0
    LONDRES, 12 avril (Reuters) - Le ministre islandais des 
Finances Bjarni Benediktsson a exclu mardi de démissionner après 
les révélations des "Panama papers" sur le fait qu'il a un temps 
détenu des parts dans une société d'investissement offshore 
basée aux Seychelles. 
    A des journalistes qui lui demandaient s'il envisageait de 
quitter le gouvernement, Bjarni Benediktsson, en déplacement à 
Londres, a répondu: "Non". 
    Le Premier ministre David Gunnlaugsson a été poussé à la 
démission il y a une semaine après avoir lui aussi été mis en 
cause par les "Panama papers", qui ont fait apparaître que son 
épouse possédait une société basée au Panama qui détient des 
créances sur des banques ayant fait faillite en 2008 et qui ont 
dû être renflouées par l'Etat.   
 
 (Marc Jones; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant