"Panama papers"-Fonseca dit ne pas faire l'objet d'une enquête

le
0
    BERLIN, 9 avril (Reuters) - Ramon Fonseca, fondateur du 
cabinet de conseil juridique Mossack Fonseca au centre des 
révélations dans l'affaire "Panama papers", a indiqué samedi que 
sa société n'avait reçu aucune demande en vue d'une enquête sur 
ses activités. 
    Ramon Fonseca a précisé au journal allemand Bild que les 
quelque 11,5 millions de documents que le Consortium 
international des journalistes d'investigation publie 
progressivement est le résultat d'un piratage informatique et 
non d'une fuite organisée en interne. 
    Il a ajouté connaître le pays à partir duquel le piratage a 
été accompli mais a refusé d'en dévoiler le nom. 
    "C'est nous qui avons porté plainte auprès des autorités", 
indique-t-il. "Chaque fois que quelque chose sort dans la 
presse, les autorités annoncent qu'elles vont lancer une 
enquête. Nous coopérons pleinement mais nous n'avons été 
contactés par personne pour le moment", explique-t-il. 
    Le président panaméen, Juan Carlos Varela, a annoncé 
mercredi la création par le gouvernement d'une commission 
indépendante pour examiner les pratiques financières du pays. 
     
 
 (Michelle Martin; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant