Panama-Dossiers saisis chez Mossack Fonseca, pas d'arrestations

le
0
    PANAMA, 14 avril (Reuters) - Des documents numériques en 
quantité ont été saisis par les services judiciaires en quantité 
à l'issue de 27 heures de perquisition dans les bureaux de 
Mossack Fonseca, le cabinet d'avocats au centre de l'affaire des 
"Panama papers", ont indiqué mercredi les autorités. 
    Grâce au travail de centaines de journalistes dans 77 pays, 
des millions de documents émanant de la société spécialisée dans 
les montages de sociétés écrans ont révélé que des dirigeants 
politiques et des chefs d'entreprises de divers pays avaient 
fait appel à ses services pour créer des sociétés dans des 
paradis fiscaux. 
    Mardi, en annonçant la perquisition, les autorités s'étaient 
dites à la recherche de documents "susceptibles d'établir 
l'utilisation éventuelle de la société pour des activités 
illicites". 
    Javier Caraballo, le magistrat du parquet responsable de la 
perquisition, a indiqué mercredi que les autorités avaient 
désormais accès à 100 "serveurs virtuels" et à certains serveurs 
physiques où sont stockés les dossiers du cabinet et étaient 
maintenant en train de les analyser. 
    "Nous n'avons pas ordonné de gel des comptes pour le 
moment", a déclaré le procureur aux journalistes. Personne n'a 
non plus été interpellé. "Pour le moment, nous n'avons pas 
d'éléments convaincants qui nous permettraient de prendre une 
quelconque décision." 
    Mossack Fonseca a fait savoir qu'elle estimait avoir 
respecté la loi et que toutes ses opérations étaient légales. 
    "Comme nous l'avons toujours fait en près de 40 ans 
d'activité, nous sommes prêts, désireux et impatients de 
coopérer à nouveau avec les autorités sur leurs dernières 
investigations pour parvenir à une juste conclusion", a déclaré 
Mossack Fonseca dans un communiqué après la perquisition. 
     
 
 (Elida Moreno; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant