Palmiers, piscine et jazz au menu d''Un été pour Matisse" dans huit musées de Nice

le
0
Le peintre et sculpteur français Henri Matisse travaille dans son atelier au Régina, à Nice, en 1952. AFP PHOTO
Le peintre et sculpteur français Henri Matisse travaille dans son atelier au Régina, à Nice, en 1952. AFP PHOTO

(AFP) - L'ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon promet un "véritable festival Matisse" cet été à Nice, à l'occasion des 50 ans du musée qui lui est consacré, avec plus de 700 de ses oeuvres mettant en lumière des thèmes chers à l'artiste comme le jazz, les palmiers, le nu féminin ou encore... les piscines dans huit lieux d'exposition.

"Nous avons voulu mettre un coup de projecteur sur la relation très intime entre Matisse et Nice" en mobilisant "tout le réseau des musées" de la ville, a expliqué M. Aillagon, commissaire général de ces expositions, lors d'une conférence de presse lundi.

"Matisse et Nice, c'est un fait historique", a renchéri le député-maire de la ville Christian Estrosi. "Le peintre est venu à Nice, pour la première fois, en 1917, il y est revenu, s'y est installé (...) pendant 35 ans" et "y est encore puisque c'est au cimetière de Cimiez", tout près du musée, "qu'il repose", a-t-il rappelé.

L'une des "expositions événements" sera celle qui se déroulera au Musée Matisse lui-même sur le thème de "La musique à l'oeuvre", "l'un des thèmes iconographiques récurrents de l'oeuvre d'Henri Matisse", a souligné M. Aillagon. "L'un des chefs d'oeuvre majeurs" du maître, "La tristesse du roi" (1952, papiers gouachés découpés), y sera exposé, "exceptionnellement prêté à Nice alors que cette oeuvre n'est jamais sortie du Centre Pompidou", a-t-il dit.

Autre pièce d'exception inédite: "La piscine" (1952), oeuvre en céramique réalisée à partir d'un ensemble de gouaches découpées rappelant les fameux "Nus bleus". Cette oeuvre monumentale, fruit d'une donation à la ville par les descendants du peintre, sera présentée au Musée d'archéologie de Cimiez, à deux pas du Musée Matisse, au milieu de photographies et vidéos d'artistes contemporains s'étant eux aussi intéressés au thème de la piscine et des corps plongés dans l'élément liquide.

Des oeuvres prêtées par le château de Versailles, le Musée d'Orsay, le Moma de New York ou la National Gallery of Art de Washington, entre autres, investiront également le Théâtre de la photographie et de l'image, le Musée d'art moderne et d'art contemporain ou encore le Musée des Beaux-Arts de Nice.

Expositions "Nice 1013. Un été pour Matisse" à Nice, du 21 juin au 23 septembre. Informations sur www.matisse2013.nice.fr.

cal/we/ds

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant