Palestine: Sarkozy propose un calendrier

le
0
Fixant le rendez-vous dans un an, il plaide pour un statut intérimaire d'observateur aux Nations unies.?

«Un mois pour reprendre les négociations, six mois pour se mettre d'accord sur les frontières et la sécurité, un an pour parvenir à un accord définitif»: Nicolas Sarkozy a donné un sérieux coup d'accélérateur, mercredi, à la tribune de l'ONU, pour tenter de remettre le processus de paix sur les rails. «La France, a-t-il déclaré, propose d'accueillir dès cet automne une conférence des donateurs afin que les Palestiniens puissent parachever la construction de leur futur État.»

Mardi matin, le président de la République est arrivé à New York résolu à «secouer le cocotier», excédé par les sempiternels blocages, lassé par les vieilles inerties qui plombent le dialogue israélo-palestinien, au moment même où tout bouge au Proche-Orient. Il était décidé à frapper fort - à «prendre ses responsabilités», comme il le répétait en une formule sibylline. Dans son entourage, on annonçait un discours «historique».

Depuis plusieurs jours, d'intenses con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant