Palestine : le Hamas ambivalent face à la démarche d'Abbas

le
0
Alors que le président de l'Autorité palestinienne s'apprête à demander l'adhésion d'un État palestinien à l'ONU, il est vertement critiqué par de nombreux membres du mouvement islamiste. Explications.

Dans leur ferme opposition à une reconnaissance d'un État palestinien par l'ONU, les États-Unis et Israël peuvent compter sur un allié inattendu : le Hamas. Alors que le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'apprête à demander vendredi l'adhésion d'un État dans les frontières d'avant 1967, de nombreux membres du mouvement islamiste ne cessent de critiquer la démarche. Pourtant, le Hamas n'a pas toujours été hostile à la reconnaissance d'un État dans les frontières d'avant la guerre des Six Jours. Mais le parti qui dirige Gaza depuis quatre ans a plus d'une raison de ne pas endosser l'initiative.

D'abord, il reproche à Mahmoud Abbas, le chef du parti rival Fatah qui ne contrôle plus que la Cisjordanie depuis 2007, de ne pas l'avoir consulté avant de se lancer. «Il aurait dû y avoir d'abord un consensus sur une stratégie nationale unifiée plutôt qu'une décision solitaire», a ainsi déclaré un dirigeant du Hamas, Ismaïl Radwane. De fait, «le f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant