Palerme dans les filets de Bacca

le
0
Palerme dans les filets de Bacca
Palerme dans les filets de Bacca

Grâce à un doublé de son buteur colombien Carlos Bacca, l'AC Milan s'en est sorti tant bien que mal face à Palerme (3-2). La troupe de Sinisa Mihajlovic a encore énormément de pain sur la planche mais elle engrange en attendant trois points précieux pour le classement et la confiance.

Milan 2-1 Palerme

Buts : Bacca (21e, 75e), Bonaventura (40e) pour Milan / Hiljemark (32e, 72e) pour Palerme

Une finition de pur buteur sur une remise soyeuse de la semelle de Bonaventura et une tête parfaite pour tromper une deuxième fois la vigilance de Stefano Sorrentino. En deux actions, Carlos Bacca a prouvé ce samedi soir qu'il pouvait être l'attaquant décisif indispensable au Milan AC. Un doublé salvateur pour les Rossoneri qui ont eu toutes les peines du monde à se défaire de Palerme mais qui engrangent finalement un précieux succès. Déjà salué comme un des meilleurs Milanais en ce début de saison, Bacca a à nouveau marqué des points et convaincu que le Milan avait fait un bon achat. Même si le Diavolo peine toujours à trouver ses marques.

Le Jack pour vous servir


Coup d'envoi version Zeman pour le Milan AC de Mihajlovic. L'entraineur serbe espérant sans doute que son attaque soit aussi prolifique que celles du Bohème. Luiz Adriano affole d'ailleurs rapidement l'arrière garde palermitaine et manque de provoquer un CSC de Struna. On joue depuis à peine un quart d'heure qu'Ignazio Abate est, lui, déjà contraint de quitter ses partenaires en raison d'une énième blessure musculaire. Sans vraiment d'autres options disponibles, Sinisa Mihajlovic lance dans le grand bain Davide Calabria, jeune latéral italien de 18 ans formé au club.

Déjà à son avantage lors de la pré-saison, Calabria ne met pas cinq minutes pour être décisif. Son centre parfait trouve effectivement Bonaventura qui décale magnifiquement Bacca. Le Colombien ne se fait pas prier pour ouvrir le score. Toutefois l'avantage milanais est de courte durée. Hiljemark égalise en effet de la tête sur corner sur la première réelle tentative de Palerme. Rageant pour les Rossoneri qui ne se laissent cependant pas abattre et finissent fort la mi-temps pour reprendre la main. Ce qui est finalement fait grâce à l'inspiré Jack Bonaventura auteur d'un magnifique coup franc. Mérité au vue de la première période…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant