Pakistan : une chrétienne risque la mort

le
0
La fillette de 11 ans, qui est trisomique, est accusée d'avoir brûlé des pages du Coran.

À Islamabad

Dans le quartier de Mehrabadi, les Masih sont une famille parmi d'autres. Comme beaucoup de chrétiens, le père, Misrak, est balayeur. «Il payait son loyer tous les mois. Je n'ai jamais eu de problème. Ici, on s'entend bien avec les chrétiens», explique Malik Amjad, son propriétaire, de confession musulmane. Mais, depuis 4 jours, le climat a changé dans ce quartier pauvre d'Islamabad. La porte des Masih est cadenassée. Ils ont fui. Comme tous les chrétiens du voisinage.

Tout commence jeudi dernier. Rimsha Masih part jeter un paquet de feuilles brûlées sur le terrain vague en face de la mosquée. «Mon neveu Hammad lui a demandé ce qu'elle venait jeter», raconte Malik Amjad. Rimsha ne répond pas. Intrigué, Hammad jette un ½il sur le papier roussi par les flammes. Des pages du Coran! Au Pakistan, la loi du blasphème condamne à mort celui qui manque de respect au livre saint.

Hammad fonce dans la mosquée prévenir les fidèles. Choqué, le groupe se diri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant