Pakistan-Un ministre du Pendjab tué dans un attentat

le
0

(Actualisé avec bilan, détails, citations) LAHORE, 16 août (Reuters) - Neuf personnes, dont le ministre de l'Intérieur de la province du Pendjab au Pakistan, ont été tuées dans l'explosion d'une bombe qui a détruit la résidence du ministre dimanche, indiquent les services de secours. Selon la police, il s'agit d'un attentat suicide qui a provoqué l'effondrement de la toiture de la résidence où le ministre Shuja Khanzada tenait une réunion avec une vingtaine de personnes à Attock dans le nord du pays. "Il y avait entre 20 et 30 personnes présentes lorsque l'explosion s'est produite. Le toit s'est effondré", a déclaré un responsable local. Le conseiller pour les affaires sanitaires de la province figure également parmi les tués. Les équipes de secours ont récupéré pour l'instant les corps de neuf victimes. L'attentat a été revendiqué par le groupe Lashkar-e-Islam lié aux taliban qui affirme avoir agi en représailles aux opérations menées contre lui par les forces gouvernementales. "Ce genre d'attaque va se poursuivre à l'avenir", a dit un membre du groupe à Reuters. Il n'a pas pu être clairement établi si l'organisation islamiste qui opère le plus souvent dans les zones tribales proches de la frontière afghane avait effectivement organisé cet attentat ou si elle s'en attribuait simplement la responsabilité. Le Pendjab est la plus grande et la plus riche province pakistanaise et est le fief politique du Premier ministre Nawaz Sharif. (Katharine Houreld; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant