Pakistan-Reddition de près de 80 islamistes du Nord-Waziristan

le
0
    PESHAWAR, Pakistan, 15 janvier (Reuters) - Près de 80 
islamistes du Nord-Waziristan pakistanais se sont rendus 
vendredi aux forces gouvernementales alors que la violence liée 
aux taliban est en baisse dans le pays, apprend-on de sources au 
fait de l'opération. 
    Ces hommes sont issus d'une milice dirigée par Hafiz Gul 
Bahadur, un puissant chef du Nord-Waziristan, qui a des liens 
avec le réseau Haqqani, groupe islamiste lié aux taliban, très 
actif en Afghanistan. 
    Les redditions ont été confirmées par un responsable 
pakistanais de la sécurité et trois sources tribales ayant 
participé à la négociation de l'accord. La violence talibane est 
en recul au Pakistan, en raison notamment de l'offensive 
militaire lancée en juin 2014 contre le mouvement dans le 
Nord-Waziristan. 
    Un de ses adjoints de Hafiz Gul Bahadur, Halim Khan, aurait 
participé aux négociations. 
    "(Khan) était déjà dans les petits papiers des autorités car 
il évitait en principe d'attaquer les forces de sécurité de la 
subdivision de Razmak où il est né", a déclaré un des membres de 
la jirga, l'assemblée traditionnelle tribale. 
    Des chefs de tribus, qui ont requis l'anonymat pour éviter 
des représailles, ont déclaré que d'autres islamistes, plus haut 
placés au sein de l'insurrection très fractionnée, pourraient à 
leur tour déposer les armes. 
    "Je pense que c'est le début et que beaucoup d'autres 
suivront si ceux qui se sont rendus se voient accorder 
l'amnistie", a déclaré un chef tribal, en soulignant que ces 
redditions risquaient aussi d'attiser les luttes intestines au 
sein de la mouvance islamiste. 
    Mais Saifullah Mahsud, du centre de recherche FATA, basé à 
Islamabad, estime que les redditions ne signifient pas un 
affaiblissement du réseau Haqqani, qui, selon le gouvernement 
américain, a des liens avec les forces de sécurité 
pakistanaises. 
    "Ces groupes n'ont jamais combattu les forces 
pakistanaises", a-t-il déclaré. "Je ne dirais pas que la 
position d'Haqqani est affaiblie." 
 
 (Jibran Ahmad; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant