Pakistan : "Nous, chrétiens, devons sans cesse nous battre contre les préjugés"

le
0
Mgr Coutts, archevêque de Karachi, président de la Conférence des évêques du Pakistan. 
Mgr Coutts, archevêque de Karachi, président de la Conférence des évêques du Pakistan. 

Né à Amritsar, dans « l'Inde britannique » (sic), en 1945, archevêque de Karachi depuis 2012, Mgr Joseph Coutts est président de la Conférence des évêques du Pakistan. Cette grande figure chrétienne est actuellement en France pour participer à « La Nuit des témoins », hommage aux chrétiens persécutés organisé par l'association Aide à l'Église en détresse dans plusieurs grandes églises jusqu'au 4 février (consultez le programme sur www.aed-france.org). Cet homme de Dieu, au visage sculpté et à la voix de velours, se bat inlassablement pour la liberté religieuse dans son pays ? ce qui lui a valu le prix Paul VI de la bonté en 2013. Mgr Joseph Coutts, dans un anglais exquis, a accepté de répondre à nos questions.

Le Point : Les sanglantes attaques kamikazes contre des églises à Peshawar en 2013 puis à Lahore en 2015 ont marqué le monde entier. En mars dernier, vous accusiez le Premier ministre du Pakistan de « négliger la sécurité des églises ». Les chrétiens sont-ils menacés aujourd'hui au Pakistan ?

Mgr Joseph Coutts : La protection de nos lieux de culte est désormais meilleure, en tout cas mieux assurée qu'en mars dernier, quand je m'en suis plaint dans cette lettre officielle au gouvernement. Les chrétiens dans la rue ne sont pas menacés. Nous sommes une petite minorité au Pakistan, mais une minorité qui n'est pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant