Pakistan-La police abat le chef du groupe radical Lashkar-e-Jhangvi

le
0

ISLAMABAD, 29 juillet (Reuters) - La police pakistanaise a abattu mercredi le dirigeant du groupe radical Lashkar-e-Jhangvi alors qu'il tentait de s'évader, ont annoncé les autorités. Malik Ishaq et son groupe, qui figure sur une liste de terroristes dressée par les Etats-Unis, ont revendiqué la responsabilité de la mort de centaines de civils, en majorité chiites. Deux gradés de la police pakistanaise ont déclaré à Reuters que Malik Ishaq et ses deux fils étaient transférés d'un centre de détention à un autre lorsqu'un groupe d'hommes armés a attaqué le convoi et les a libérés. Malik Ishaq et ses deux fils sont morts dans la fusillade qui a suivi leur évasion, ont dit les deux policiers qui s'exprimaient sous le sceau de l'anonymat. (Katharine Houreld,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant