Pakistan-L'Iran doit s'impliquer dans le débat yéménite, dit Sharif

le
0

ISLAMABAD, 7 avril (Reuters) - Le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, a invité mardi l'Iran à s'impliquer dans le débat sur la situation au Yémen, alors que les discussions ont repris au parlement pakistanais sur une participation militaire éventuelle d'Islamabad à la coalition arabe en lutte contre les chiites houthis yéménites. Nawaz Sharif est intervenu devant les députés au lendemain de révélations faites par le ministre de la Défense Khawaja Asif, selon qui Ryad souhaite que le Pakistan envoie au Yémen des avions militaires, des bâtiments de guerre et des soldats. Aucun député ne s'est pour l'heure exprimé en faveur de l'envoi de troupes. Une intervention militaire d'Islamabad irriterait fortement le grand voisin chiite, l'Iran, qui a une frontière longue et poreuse avec le Pakistan, passant à travers des régions en proie à une forte instabilité. L'Iran est allié, au Yémen, avec les miliciens houthis qui contrôlent la capitale Sanaa depuis septembre et menacent désormais de s'emparer de la ville portuaire d'Aden, dernier gros bastion des partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, doit effectuer une visite au Pakistan mercredi et ses entretiens devraient être dominés par le dossier yéménite. "L'Iran doit également prendra part au débat et se demander si ses choix sont bons ou non", a dit Nawaz Sharif, qui a répété ces derniers temps qu'il défendrait l'Arabie saoudite face à toute menace à son "intégrité territoriale". (Mehreen Zahra Malik; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant