Paillotes : la loi jugée trop stricte

le
0
Limitées dans l'espace et dans le temps, les concessions délivrées pour l'exploitation des plages génèrent de nombreux conflits.

Régie par la loi littoral de 1986, la question de l'occupation et de l'exploitation du domaine public maritime est source d'affrontements réguliers. Dans le meilleur des cas, cela se solde par une longue bataille judiciaire, comme à Ramatuelle où la célèbre «Voile Rouge» a dû quitter la plage après dix ans de procédure. Mais l'histoire fournit des exemples de conflits plus violents entre exploitants de paillotes et autorités publiques, avec incendies ou plus récemment menace de mort à la clef. Au début de l'été, une autre «Voile Rouge» située sur la plage de Sète dans l'Hérault a écopé de 15 jours de fermeture administrative pour avoir organisé une fête sans respecter la réglementation. Selon Les Échos, la mairie de la Seyne-sur-Mer vient aussi d'être rappelée à l'ordre sur l'autorisation accordée à un plagiste.

Environ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant