Pagaille dans le RER : 50.000 voyageurs touchés

le
0
Le trafic des trains au départ de la gare du Nord, à Paris, a été fortement perturbé mercredi soir, provoquant des énervements qui ont conduit à l'agression de deux agents SNCF. L'un d'eux est hospitalisé.

Nuit de pagaille sur le réseau ferroviaire de Paris-Nord. Une panne d'alimentation électrique en Seine-et-Marne a entraîné une série d'incidents qui ont conduit à la paralysie totale du trafic des trains de banlieue durant plusieurs heures. Plus de 50.000 passagers se sont alors retrouvés coincés dans les gares ou dans les trains stoppés sur les voies. Deux conducteurs ont été agressés par des passagers furieux. L'un d'eux a dû être hospitalisé.

Les incidents ont eu pour point de départ, en fin d'après-midi, une panne d'alimentation électrique sur une voie entre Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye (Seine-Saint-Denis). Un RER restant immobilisé, des passagers sont descendus sur les voies, ce qui a entraîné, par application automatique des dispositions de sé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant