Pacte de responsabilité : Xavier Niel attribue un bon point au gouvernement

le
0
Pacte de responsabilité : Xavier Niel attribue un bon point au gouvernement
Pacte de responsabilité : Xavier Niel attribue un bon point au gouvernement

Des encouragements d'un plus des plus grands chefs d'entreprises français. Le patron de Free, Xavier Niel, a délivré mercredi un message d'encouragement aux députés socialistes, qu'il a estimé «sur la bonne voie» avec les entreprises.

«Qu'on s'intéresse aux entreprises, ça veut dire qu'on commence à être sur la bonne voie», a-t-il estimé au sujet du pacte de responsabilité proposé par François Hollande. «Ce sont les entreprises qui créent les emplois, principalement les PME, et c'est elles qu'on a besoin d'aider», a-t-il avancé après une réunion avec le groupe socialiste.

Au lendemain de la demande par le président du Medef Pierre Gattaz d'un moratoire sur des textes de loi qui «stressent» les patrons, le patron de Free (Iliad) a assuré: «Non, je ne suis pas un patron stressé!». Xavier Niel, qui n'est pas membre de la principale organisation patronale, a affirmé aux députés que la France était un pays «magique» pour entreprendre et investir, ont rapporté certains élus.

«Une entreprise pour investir a besoin d'avoir une stabilité»

Chaynesse Khirouni, dont la proposition de loi sur un encadrement accru des stages est critiquée par le Medef, a confié avoir «vu un patron optimiste, pour qui le cadre actuel permet d'innover». Pour Xavier Niel, également patron de presse (co-propriétaire du Monde et en négociation avec ses partenaires pour le rachat du Nouvel Observateur), «une entreprise pour investir a besoin d'avoir une stabilité, et de ne pas avoir une nouvelle taxe qui va arriver ou un changement de méthodologie», a-t-il déclaré.

Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, a estimé que Xavier Niel jugeait «important de sentir qu'il y a une majorité unie» vis-à-vis des entreprises qui sont «essentielles pour le pays».

Jean-Marie Le Guen a retenu l'idée de «dynamique positive»: «Peut-être que certains socialistes avaient une vision un peu statique du pacte - je te ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant