Pacte de responsabilité, vie privée : Hollande jugé par les Français

le
0
Les Français, en grande majorité, refusent leur confiance à François Hollande pour diminuer les dépenses publiques et ne font pas plus confiance aux entreprises pour créer des emplois.
Les Français, en grande majorité, refusent leur confiance à François Hollande pour diminuer les dépenses publiques et ne font pas plus confiance aux entreprises pour créer des emplois.

La semaine un peu folle qui vient de s'écouler laisse les Français partagés quant à leur président. Pour François Hollande, ce début d'année devait être l'occasion de relancer son quinquennat et de s'engager résolument dans un train de réformes douloureuses, à base de baisse de dépenses publiques et de main tendue aux entreprises. Un rendez-vous à haut risque politique, puisqu'il prend sa majorité et son électorat à rebrousse-poil. Mais ce programme a été bousculé par les révélations de la presse people. Des sondages viennent aujourd'hui mesurer la manière dont les Français jugent la prestation présidentielle au terme de cette séquence délicate. Sur le plan politique, c'est plutôt un échec. Une large majorité (74 %) d'entre eux refusent leur confiance à François Hollande pour diminuer les dépenses publiques et autant (73 %) ne font pas plus confiance aux entreprises pour créer des emplois en échange d'une baisse des cotisations patronales, selon un sondage Ifop (1) à paraître dimanche. Selon cette étude, à paraître dans Sud-Ouest Dimanche, ces scores élevés traduisent "l'ampleur de la défiance régnant aujourd'hui dans le pays" et renseignent sur "l'intensité des efforts qui devront être consentis pour crédibiliser" le "pacte de responsabilité" proposé le 14 janvier par le président de la République. ScepticismePour être gagné, le pari présidentiel devra vaincre "un sentiment de scepticisme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant