Pacte de responsabilité : Valls veut poser des conditions, le Medef rejette l'idée

le , mis à jour à 00:31
1

Le gouvernement manie à nouveau le bâton et la carotte. Le Premier ministre Manuel Valls a menacé lundi de conditionner les aides aux entreprises accordées dans le cadre du Pacte de responsabilité, jugeant de nouveau que les engagements du patronat en matière d'emploi n'étaient «pas satisfaisants».

«Nous avons toujours dit que nous respecterions l'engagement financier» de 41 milliards d'euros au total du pacte de baisse du coût du travail en France, a déclaré le Premier ministre à l'issue d'une rencontre sur la mesure phare du quinquennat avec la ministre du travail Myriam El Khomri, le patronat et les syndicats.

Pas de menace selon Valls

«Mais comme cela a déjà a été parfois proposé, les aides peuvent être conditionnées, elles peuvent être réorientées vers d'autres entreprises, c'est cela que nous allons étudier», a-t-il dit. Selon lui, «il ne s'agit d'aucune menace, il s'agit seulement de faire en sorte que chacun assume ses responsabilités», principalement le patronat.

«Nous avons fait ce suivi en termes de créations d'emploi. Et nous avons souligné avec la ministre que ça n'était pas satisfaisant, que les engagements n'étaient pas respectés», a-t-il critiqué.

Conditionner les aides serait «une erreur majeure», a réagi Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef, après les déclarations du Premier ministre. «Evidemment, il ne faut pas conditionner, et si on conditionne on va remettre par terre tout ce qui a été fait depuis deux ans», a-t-il dit à la presse.

«Il est inacceptable qu'après tant de temps, il n'y ait que 16 branches (...) qui ont signé des accords», a pour sa part déclaré dans la soirée le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, sur France 3. «La responsabilité de l'ensemble des partenaires, des organisations patronales et syndicales, qui dans quelques rares cas bloquent aussi ces négociations, c'est d'aller au bout de celles-ci.»

Un bilan du dispositif ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stepone7 il y a 11 mois

    il se rend compte au bout de 2 ans que les entreprises ne jouent pas le jeu .. ouah il est trop fort celui la ..