Pacte de responsabilité : Pierre Gattaz fait volte face

le
0

Après avoir affirmé mardi qu'il n'y aurait aucune contrepartie au pacte de responsabilité de François Hollande, le patron du Medef a finalement nuancé ses propos, mercredi, n'excluant pas des «engagements» chiffrés».

Pierre Gattaz fait machine arrière. Après avoir déclaré, mardi, en marge du déplacement du président de la République dans la Silicon Valley, qu'il refusait catégoriquement d'entendre parler de contreparties au pacte de responsabilité, le patron du Medef a nuancé ses propos. «Je n'exclus pas des engagements chiffrés qui seraient des objectifs à partager sur la base d'estimations», a-t-il finalement déclaré à la presse, mercredi, à bord de l'avion du président français François Hollande, entre Washington et San Francisco.«J'attends du gouvernement qu'il me précise, en mars prochain, la trajectoire de baisse de la fiscalité sur les entreprises (...) On ne pourra avancer que si on redonne de l'oxygène et donc des marges aux entreprises françaises...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant