Pacte de responsabilité : les partenaires sociaux à Matignon le 27 janvier

le
1
Pacte de responsabilité : les partenaires sociaux à Matignon le 27 janvier
Pacte de responsabilité : les partenaires sociaux à Matignon le 27 janvier

Le Premier ministre recevra les partenaires sociaux le 27 janvier dans le cadre de la mise en oeuvre du pacte de responsabilité développé par François Hollande mardi lors de sa conférence de presse. «Nous allons mettre tout sur la table, tous les enjeux, décrire les revendications des uns et des autres pour avancer», a déclaré Jean-Marc Ayrault jeudi sur France Inter.

«Ensuite j'installerai les assises de la fiscalité des entreprises avec les entreprises, représentants du parlement, les organisations syndicales. J'installerai à peu près le même jour le chantier de la fiscalité des ménages», a également indiqué le Premier ministre, sans précision de date.

La fusion CSG/Impôt sur le revenu pas abandonnée

Le pacte de responsabilité, annoncé et développé depuis le 31 décembre par François Hollande, et la «remise à plat de la fiscalité» annoncée par le Premier ministre fin novembre forment «un bloc», a assuré Jean-Ayrault jeudi, reprenant une expression du président. Au sujet de la réforme fiscale, il  a promis que tout serais mis «sur la table». Y compris la fusion CSG et impôt sur le revenu.

Interrogé sur les contreparties attendues en terme de création d'emplois, de l'allègement de charges des entreprises à hauteur de 30 Mds?, le Premier ministre a refusé de donner d'objectif chiffré. «C'est du gagnant- gagnant», a-t-il simplement commenté. 

«La bataille pour la croissance et l'emploi, c'est ma bataille centrale. Le principe, ce n'est pas d'aider les patrons et le Medef, mais d'aider les entreprises pour innover, embaucher», a-t-il dit alors que le patron du Medef a estimé que les propositions de François Hollande, mardi, allaient «dans le bon sens». Il a par ailleurs tenu à rappeler que la fin annoncée des cotisations familiales payées par les entreprises ne serait pas compensée  par un «transfert de fiscalité vers les ménages», mais par des économies.

VIDEO. Jean-Marc ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KAFKA016 le jeudi 16 jan 2014 à 10:32

    L'allegement des charges en retirant la cotisation famille est un mensonge car cela va augmenter le résultat brut de l'entreprise et donc l'Impot sur la société - cela ne changera donc rien pour les entreprise mais raportera plus à l'état ....