Pacte de responsabilité : les fautes originelles de Hollande et Gattaz

le
0

ANALYSE - Le président de la République et le président du Medef portent une lourde responsabilité dans l'enlisement actuel du pacte de responsabilité. De leur erreur respective de communication découle aujourd'hui un imbroglio qui semble insurmontable.

«Gouverner, c'est choisir», disait Mendès France. Cette maxime réaliste est valable pour tous les dirigeants, qu'ils soient à la tête de l'État ou d'une organisation professionnelle. Si le pacte de responsabilité, présenté le 14 janvier par le président de la République, semble prendre l'eau de toutes parts, François Hollande et Pierre Gattaz en portent une lourde part de... responsabilité chacun. Et ce, pour des raisons différentes.

Pour être efficace et réellement porter, vite, ses fruits, le pacte de responsabilité aurait du être mis en ½uvre tout de suite, sans concertation préalable. Or François Hollande, fidèle à sa promesse présidentielle de consulter systématiquement les partenaires soc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant