Pacte de responsabilité : le tour de passe-passe de François Hollande

le
12
François Hollande avait annoncé la semaine dernière dans Les Échos ses arbitrages sur la dernière tranche du pacte de responsabilité. 
François Hollande avait annoncé la semaine dernière dans Les Échos ses arbitrages sur la dernière tranche du pacte de responsabilité. 

Comment respecter son objectif de réduction de déficit à 2,7 % du PIB en 2017 tout en multipliant les annonces de dépenses nouvelles ? François Hollande et son gouvernement ont trouvé la martingale.

Alors que le programme de stabilité envoyé à Bruxelles prévoyait 5 milliards de baisse de recettes en 2017 au titre du pacte de responsabilité en faveur des entreprises, la perte sera finalement limitée à? 800 millions, selon le rapport sur l'évolution de l'économie nationale et sur les orientations des finances publiques, dont Le Point.fr a obtenu copie.

Le gouvernement a renoncé à la suppression de la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S), un prélèvement payé par les grandes entreprises sur leur chiffre d'affaires censé rapporter 3,5 milliards d'euros en 2016 dans les caisses de l'État. À la place, il promet une augmentation du CICE de 6 % à 7 % de la masse salariale (pour les salaires jusqu'à 2,5 smic). Mais ce crédit d'impôt n'est versé aux entreprises qu'avec un an de retard, en fonction de leurs résultats de l'année précédente. Autrement dit, il ne sera déboursé qu'en 2018 par l'État, au sens de la comptabilité nationale. Quant à la deuxième mesure du pacte de responsabilité prévue en 2017, à savoir une baisse du taux d'impôt sur les sociétés pour toutes les entreprises, elle sera concentrée sur les PME.

Au final, l'exécutif a retrouvé une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • anto14 il y a 5 mois

    Hop l’illusionniste... Il devrait rendre compte auprès de la justice à ce niveau là.

  • jopaf il y a 5 mois

    dégage normal 1er et VITE !

  • Cambio17 il y a 5 mois

    Donc on sera bon en 2017, mais on rechute en 2018... Tout va bien !

  • laurus il y a 5 mois

    Les vielles recettes : et hop, sous le tapis, ce sera pour le prochain (pas lui, c'est évident) ! C'est comme ça qu'on arrive à plus de 2 000 000 000 000 d'€ de dettes. Et ça se croit malin en plus, navrant...

  • Georg47 il y a 5 mois

    Pour un citoyen lambda, ça s'appelle de la carambouille et c'est puni par la Loi

  • fernan.p il y a 5 mois

    M206 j'espère que les électeurs vont finir par se rendre compte que le pseudo vote républicain est un vrai piège à k o n

  • cesarski il y a 5 mois

    quelle honte, quelle absence d'ethique a vaumir!

  • fernan.p il y a 5 mois

    Si les comptes de l'Etat étaient tenus comme ceux des entreprises de telles magouilles ne seraient pas possibles. C'est proprement ignoble !

  • M2061328 il y a 5 mois

    @M228 Pourvu que ce ne soit pas Sarkozy qui nous a laissé aussi un bel héritage - il faut renvoyer à la maison l' U M P S / LR P S version de ces dernières décennies - Imaginons un Hollande ou Sarkozy élu au 2éme tour face à Marine LP , au titre du pseudo vote républicain, ce ne serait plus "élu" mais un plébiscite type Chirac il y a qqannées - avec un tel plébiscite l'un ou l'autre va se croire sur un nuage et estimera que tout lui est permis

  • jlgatel il y a 5 mois

    2017 VITE