Pacte de "responsabilité" : le Medef attend de voir pour croire

le
9
Pierre Gattaz veut des clarifications de l'exécutif, notamment sur la baisse de la fiscalité des entreprises.
Pierre Gattaz veut des clarifications de l'exécutif, notamment sur la baisse de la fiscalité des entreprises.

Pierre Gattaz a dû plancher plusieurs heures sur la troisième conférence de presse de François Hollande, hier soir, pour être sûr de tout bien comprendre. Et c'est le scepticisme qui demeure, mercredi matin. "Nous ne savons pas si nous sommes partis pour monter l'Everest ou si c'est seulement la Butte-aux-Cailles [à Paris]", a-t-il ironisé lors de sa conférence de presse, en reprenant sa métaphore préférée depuis une semaine

Bien sûr, le nouveau président du Medef a d'abord salué un discours "qui va dans le bon sens", mais pour relativiser immédiatement l'importance des annonces du chef de l'État, en particulier son pacte de responsabilité.

10 milliards de baisse de charges seulement

Le représentant de l'organisation patronale a pris au mot François Hollande quand il promet de faire converger la France avec l'Allemagne. Or les entreprises allemandes paieraient, à l'en croire, 116 milliards de prélèvements de moins que leurs concurrentes hexagonales. Pour tenir son "objectif" de créer un million d'emplois, le Medef réclame donc toujours 50 milliards de baisses d'impôts sur les entreprises, d'un côté, et 50 milliards de baisse du coût du travail, de l'autre, via des réductions de charges patronales.

Il n'a obtenu que de 30 à 35 milliards de baisse de charges en tout, en tenant compte des 20 milliards d'euros du crédit d'impôt compétitivité-emploi (CICE) en 2015. Soit de 10 à 15 milliards supplémentaires seulement. Une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7313387 le mercredi 15 jan 2014 à 19:32

    90342016 est un petit patron, vu son orthographe. Vous êtes sur qu'il va comprendre?

  • M7313387 le mercredi 15 jan 2014 à 19:30

    Merci, Merci... Déjà que mes bœufs de salariés venaient bosser la peur au ventre, maintenant, ils vont encore me coûter moins cher. Et dire que j'ai hésité à prendre le pack sport sur la Maserati immatriculée à Luxembourg. Merci, encore merci les gars.

  • Georg47 le mercredi 15 jan 2014 à 18:37

    Pour que Hollande fasse ce volte-face,la situation de La france doit être gravissime

  • 90342016 le mercredi 15 jan 2014 à 16:27

    le bleue marine me va si bien

  • 90342016 le mercredi 15 jan 2014 à 16:26

    depuis 30 ans aucun gouvernement n'a tenues c est promesses cela va pas changer tous les memes

  • sguill10 le mercredi 15 jan 2014 à 15:03

    Dans quelques mois, élection. Donc ratissage en règle du coté du centre et de la droite.Qui peut croire à la mise en place d'un dixième des annonces de Hollande? Dans leurs tête, réformes = non réélection donc restons tranquille!

  • pdebreuc le mercredi 15 jan 2014 à 14:45

    "Le Medef réclame donc toujours 50 milliards de baisses d'impôts sur les entreprises"... Ils sont pourtant faciles à trouver ces 50 milliards : http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/07/25/evasion-fiscale-50-milliards-d-euros-de-manque-a-gagner-pour-l-etat_1738070_3234.html

  • wikus le mercredi 15 jan 2014 à 14:01

    http://www.lepoint.fr/economie/l-exorbitante-retraite-d-ayrault-14-01-2014-1780011_28.php

  • G.DESJON le mercredi 15 jan 2014 à 14:01

    Gattaz commence à comprendre que rien ne sera possible avec les b.ranquignoles socialistes qui prétendent gouverner la France, mais ne font que la saboter, au 1er rang desquels celui qu'on appelle le président de la république, mais qui ne le mérite pas.