Pacte de responsabilité : la charge d'un sénateur PS contre Hollande

le
2

Pour Gaëtan Gorce, le chef de l'État n'a ni les moyens ni la volonté de mettre en place son plan qui doit dégager 50 milliards d'économies supplémentaires. Premières consultations sur le «pacte de responsabilité»

Dans un billet posté lundi sur son blog, Gaëtan Gorce, sénateur de la Nièvre et maire de la Charité-sur-Loire, s'en prend au Pacte de responsabilité de François Hollande et au prétendu revirement social-démocrate du président de la République. Pour l'élu socialiste, François Hollande n'en a «ni les moyens, ni la volonté». Il s'agit selon lui d'une habile man½uvre de communication dont le Conseil stratégique de l'attractivité doit servir de fer de lance, et ainsi donner «un maximum de visibilité à une opération qui, sur le terrain, ne débouchera que sur des ersatz.»

En conséquence, le sénateur s'étonne de voir la classe politique et les commentateurs saluer un projet sans avenir. Hollande chercherait d'abord à retarder la brutalité d'une...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 17 fév 2014 à 19:19

    …En imposant son agenda quand la situation économique ne lui laisse qu'une marge de manœuvre limitée. Mais pour le sénateur la solution est à chercher ailleurs, l'industrie et l'emploi ne pouvant être sauvés «sans une relance par l'investissement» qui doit être envisagée au niveau européen. ?...TRES BONNE ANALYSE DE CE SENATEUR !...

  • mlaure13 le lundi 17 fév 2014 à 19:18

    Pierre Gattaz, a déclaré ne pas vouloir entendre parler de «contreparties» avant de revenir le lendemain sur ses déclarations. Une sortie qui renverrait donc le Pacte de responsabilité à ce qu'il est véritablement: «un leurre visant à enfumer».Gaëtan Gorce salue néanmoins l'habilité politique de François Hollande qui, ainsi, réussit à gagner du temps…