Pacte de responsabilité : la CFDT demande des contreparties aux entreprises

le
0
Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, veut que les baisses de charge pour les entreprises doivent être liées à la qualité de l'emploi.

«Pas de chèque en blanc aux entreprises»: ce lundi matin sur France Info, Laurent Berger, le numéro de la CFDT a été très clair. Il souhaite que les allégements de charges promises par François Hollande dans le cadre de son «pacte de responsabilité», s'accompagnent de contreparties. «S'il y a des aides aux entreprises, elles doivent aller à l'investissement et à la qualité de l'emploi pour les salariés» a-t-il précisé. Baisse de la précarité, embauches de jeunes, hausse de salaires: voici ce que la CFDT demande.

Le «pacte de responsabilité» annoncé par François Hollande lors de ses v½ux est de fait très inspiré par le «pacte de confiance» proposé par le Medef cet automne. Pacte dans lequel l'organisation patronale s'engageait à créer un million d'emplois si les prélèvements des entreprises baissaient. Face à ce qu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant