Pacte de responsabilité : François Hollande prend la droite à contrepied

le
99
François Hollande dit vouloir approfondir sa politique de l'offre, le Medef attend des actes.
François Hollande dit vouloir approfondir sa politique de l'offre, le Medef attend des actes.

"Les profits d'aujourd'hui font les investissements de demain et les emplois d'après-demain." Cette célèbre maxime du chancelier allemand social-démocrate de 1974 à 1982, Helmut Schmidt, François Hollande semble désormais la faire sienne. Le candidat socialiste à la présidentielle n'avait jamais considéré le coût du travail français et la fiscalité des entreprises comme un problème ? Président, il en fait aujourd'hui une des priorités de son mandat. LIRE notre article "Esprit du Bourget, où es-tu ?"En annonçant un "pacte de responsabilité" lors de ses voeux aux Français le 31 décembre, le chef de l'État a promis une nouvelle "baisse de charges" sur le travail après avoir fait financer en partie sa première salve, le crédit d'impôt compétitivité-emploi (CICE), sur le dos des ménages, via une hausse de la TVA de 7 à 10 % et de 19,6 à 20 %. François Hollande a également proposé aux entreprises "moins de contraintes sur leurs activités". Il s'agit clairement d'un nouveau geste en direction du Medef, qui n'a cessé de dénoncer, depuis l'élection de Pierre Gattaz, une baisse massive des charges pesant sur les entreprises, mais aussi de leur fiscalité (100 milliards d'euros en tout). Le "pacte de responsabilité" ressemble d'ailleurs étrangement au "pacte de confiance" proposé par le président du Medef, par lequel le patronat affirmait être prêt à créer un million d'emplois sur cinq ans en échange d'une baisse des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH le mercredi 8 jan 2014 à 11:50

    après les avoirs Taxés à 75%, "le coût du travail français et la fiscalité des entreprises ne sont pas un problème?" mdr, maintenant il ressort ça boite à Outils pour un Pacte de responsabilité, quelqu'un pourrait lui dire qu'il est responsable d'un Pays en ce moment, moi à mon avis il c pas ce que veut dire le mot "Responsable", la preuve il se décharge de toute responsabilité auprès de son ZAURO

  • 11246605 le mercredi 8 jan 2014 à 09:55

    "Président, il en fait aujourd'hui une des priorités de son mandat"...Quelles étaient ses prioritéss les deux 1ères années ? Hollande promet beaucoup de chose que Bercy n'applique pas. Si, mais alors pour la saint glinglin.

  • M9035148 le mercredi 8 jan 2014 à 08:27

    Gros mou , continue dans l'hollandouille mania....

  • M9095115 le mardi 7 jan 2014 à 23:45

    Tout ça c'est de la poudre aux yeux seulement parce que les élections approchent.Espèrons que les français ne se feront pas avoir.Qu'avait promis Mou 1er avant les élections de 2012 ?

  • M9095115 le mardi 7 jan 2014 à 23:40

    On a un gouvernement irresponsable et pour etre responsable il faudrait en changer.IL s'aperçoit que les impots sur les sociétés est trop pénalisant mais c'est ce même gouvernement qui passe l'impot sr ces sociéts de 33 à 37% cette année alors qu'en angleterre il passe de 23 à 20%.Responsables aussi la CGT qui prend des responsables en otages,responsable un ministère qui légalise les relations homos et pénalise les relations hétéros,responsble ce gouvernement qui creuse une dette déjà importante

  • M7403983 le mardi 7 jan 2014 à 21:42

    M255 : pour votre information, la faillite, elle est là déjà moralement, et aux 2/3 économiquement ... Et encore, je dois faire preuve de modestie !!!

  • M7403983 le mardi 7 jan 2014 à 21:33

    M255: votre raccourci est vraiment probant de quelqu'un qui se fout des valeurs !! Pourvu qu'on ai l'ivresse ... gauche, droite, on s'en fiche !! tous ensemble, tous ensemble et tape dans la baballe , bref le politiquement correct, et bien je vous souhaite bonne soupe à la couleuvre !!!

  • M2559503 le mardi 7 jan 2014 à 20:53

    Je ne comprends pas vos commentaires. cette réforme, c'est celle que tout le monde attend depuis longtemps : l'union de l'état, des syndicats et du patronat avec des baisses de dépenses publiques, des simplifications, des baisses de charges sur les sociétés et avec en échange de l'emploi !!! Si on n'est pas capable de construire cela, on ne parlera plus de déclin mais de faillite. Alors tant mieux et qu'importe que cela soit hollande ou le medef, vive eux et surtout si cela marche !!!

  • M5441845 le mardi 7 jan 2014 à 20:44

    Il prend la droite a contrepied mais je crois qu'il prend la gauche par derrière, surement des réminiscences du mariage pour tous... (OK, c'est pas très fin)

  • M601364 le mardi 7 jan 2014 à 18:55

    Ils devraient plus imposer les journalistes40% de frais professionnels il y a beaucoup d abus???