Pacte de responsabilité : FO appelle à manifester juste avant les municipales

le
0
Pacte de responsabilité : FO appelle à manifester juste avant les municipales
Pacte de responsabilité : FO appelle à manifester juste avant les municipales

Fort remonté contre le pacte de responsabilité, le dirigeant de FO Jean-Claude Mailly a mis la pression sur le gouvernement en appelant, mercredi, devant 5 000 militants, à des manifestations mardi 18 mars à cinq jours du premier tour des municipales, avec l'espoir de rallier d'autres syndicats. Le secrétaire général de Force ouvrière, qui a lancé cet appel juste avant un meeting de la CGT, FSU et Solidaires contre l'extrême droite, a visiblement pris par surprise certains syndicats, suscitant quelques grincements de dents.

Le pacte de responsabilité proposé par François Hollande aux entreprises a «mis en colère» les salariés: «C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase», «ça leur reste en travers de la gorge», a estimé le dirigeant de FO, qui organisait un rassemblement national à Paris sous le signe du «combat contre l'austérité».

Il a ironisé devant les militants sur le «coming out libéral» du président Hollande qui mise désormais sur une baisse des charges des entreprises pour relancer l'emploi et pratique le «socialisme de l'offre». Jean-Claude a reconnu qu'il prenait un risque en jouant la carte de la mobilisation, voire de la grève le 18 mars si les autres syndicats le suivent. Il n'est «pas simple» de mobiliser les salariés au niveau national «dans une période de crise», a-t-il admis, mais «il est de la responsabilité des confédérations de donner une perspective aux salariés».

Le contrepied de l'appel à «l'unité nationale lancé par Hollande»

Avec ce projet de manifestation juste avant les municipales, FO prend le contrepied de l'appel à «l'unité nationale» lancé par François Hollande. «Pour nous, le mouvement collectif, ce n'est pas un pacte austère d'unité nationale, mais l'action par la grève, les manifestations», a argué Jean-Claude Mailly. FO met aussi des bâtons dans les roues du gouvernement, désireux d'aller très vite sur le pacte pour tourner la page de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant