Pacte de responsabilité : des effets sur l'emploi très limités

le
21
François Hollande et Pierre Gattaz le 21 janvier. Au revers du veston du patron du Medef, le pin's un million d'emplois.
François Hollande et Pierre Gattaz le 21 janvier. Au revers du veston du patron du Medef, le pin's un million d'emplois.

Quels seront les effets du pacte de compétitivité de François Hollande ? C'est la question à laquelle le Haut Conseil de la protection sociale s'est attelé. Chargée par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault en décembre d'un nouveau rapport sur le financement de la protection sociale, cette instance - regroupant des personnalités qualifiées (économistes) et les partenaires sociaux - a tenu compte des annonces de François Hollande et a étudié différents scénarios de baisse de charges patronales, qu'elle doit soumettre à ses membres mercredi. Ce travail devrait inspirer le gouvernement pour dessiner le dispositif exact des quelque 30 milliards de baisse des cotisations patronales du pacte de responsabilité. Le dispositif final qui sera retenu est loin d'être neutre, car ses effets sur l'emploi varieront en fonction de son ciblage. Le Medef et la CFDT se sont déjà prononcés publiquement en faveur du maintien du CICE, ce crédit d'impôt compétitivité-emploi de 20 milliards d'euros calculé sur la masse salariale de l'entreprise pour les salaires inférieurs à 2,5 smic. Si cette proposition était retenue par le gouvernement, il resterait donc 10 milliards de plus à rajouter. Cela tombe bien puisque le Haut Conseil a justement étudié les conséquences de trois scénarios de baisse de 10 milliards des cotisations employeurs (0,5 point de PIB), venant s'ajouter aux allègements "Fillon" déjà existants sur les salaires allant jusqu'à 1,6 smic. Sans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 27 fév 2014 à 01:52

    MINABLE : Jusqu'ou le mensonge, la mauvaise foi et l'arrogance de la part de ces gens qui vivent bien au chaud......

  • M2711013 le mercredi 26 fév 2014 à 19:21

    S T O P ! si on les laisse continuer, on est mort !

  • M2711013 le mercredi 26 fév 2014 à 19:19

    des pactes, des pactes, oui mais des Panzanni !

  • nemee80 le mercredi 26 fév 2014 à 11:06

    Ca ne m'étonnerait pas que les effets soient au final négatifs i.e., pire que si on n'avait rien fait.

  • knbskin le mercredi 26 fév 2014 à 09:29

    Ne perdons pas de vue qu'avec le "pacte de responsabilité", on discutaille à perte de vue sur ... 10 milliards d'Euros, soit ... 1 % de la masse salariale. Ca ne peut avoir que des effets ... très marginaux sur des chômeurs qui représentent ... 10 % des salariés potentiels.

  • M3435004 le mercredi 26 fév 2014 à 09:05

    Pacte de responsabilité : L'Arlésienne ! Et après les élections, la crédibilité du gouvernement sera MOINS QUE NULLE. Ce "projet" n'est que du verbiage débouchant sur le NEANT.

  • M7403983 le mercredi 26 fév 2014 à 08:50

    Les 35 H de la mère Aubry ont déjà plombé notre compétitivité, alors passer aux 32 H serait une pure folie !!

  • clausfer le mercredi 26 fév 2014 à 08:20

    La photo parle d’elle-même : Hollande veut un million de chômeurs en moins, mais Gattaz pense : Chouette il va me subventionner un million d’employés, mais voudrait aussi qu’on supprime un million de fonctionnaires ! Poker menteur ? Billard à trois bandes ? Ce qui est sûr, c'est que pour le moment, il n'y a pas un ron pour les investissements chez le patronat. Il préfère gâter ses actionnaires.

  • M5859377 le mercredi 26 fév 2014 à 08:17

    nos 5.5 millions de chomeure...

  • M5859377 le mercredi 26 fév 2014 à 08:16

    sans baisse du temps de w (semaine de 32 h , smaine de 4 jours) , nos 535 millions de chomeurs ont très peu de chances de retrouver un emploi: la baisse tendancielle et séculaire du temps de travail est bloquée par l'idéologie néo olibérale mortifère qui plombe notre économie et notre cohésion sociale: je suis d'accord: il faut abandonner les 35h et passer vite aux 32h