Pacte budgétaire : Francfort et Berlin s'inquiètent

le
0
Un accord de principe a été trouvé cette semaine mais le besoin d'aller vite commence à inquiéter les vigies de l'orthodoxie financière.

Le pacte de discipline budgétaire inspiré par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy avance à grands pas. Le calendrier est respecté, l'écriture devrait être achevée pour le sommet européen fin janvier, après un dernier cadrage par les ministres des Finances le 24 janvier. Mais le besoin d'aller vite se paie du souci de plaire à tout le monde et commence à inquiéter les vigies de l'orthodoxie financière.

Alors qu'un accord de principe a été trouvé cette semaine, les partisans de l'orthodoxie budgétaire s'inquiètent de la conjugaison des passe-droits et des exceptions, qui font perdre au projet de traité de son mordant, au risque de mettre en doute la détermination de l'UE à sortir de la crise de la dette.

L'affaire est jugée suffisamment grave pour que la Banque centrale européenne (BCE) et l'Allemagne tapent du poing sur la table, lors d'une réunion de travail, qui s'est tenue jeudi soir, à Bruxelles. «La BCE est critique et estime que le projet ne va pas au-delü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant