P&G scinde Duracell et publie un bénéfice en nette baisse

le
0
P&G SCINDE DURACELL ET PUBLIE UN BÉNÉFICE EN NETTE BAISSE
P&G SCINDE DURACELL ET PUBLIE UN BÉNÉFICE EN NETTE BAISSE

(Reuters) - Procter & Gamble a annoncé vendredi qu'il scindrait sans doute sa division des piles Duracell en une entité indépendante suivant un recentrage sur ses marques les plus performantes en termes de croissance.

Le leader mondial des produits ménagers a par ailleurs déclaré qu'un dollar plus fort affecterait sensiblement son chiffre d'affaires et ses résultats du trimestre en cours.

Le groupe avait dit en août qu'il envisageait de vendre de 90 à 100 marques, dont les ventes ont baissé de 3% environ par an durant les trois dernières années, pour revitaliser la croissance des ventes et réduire les coûts.

Duracell, le numéro un mondial des piles, était généralement considéré comme l'un des actifs les plus importants dont P&G se séparerait. On estime à 500 millions de dollars l'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de cette activité.

Procter & Gamble avait également annoncé en septembre un accord pour vendre les dernières marques qu'il détenait encore dans le segment des produits pour animaux à Spectrum Brands.

La scission de Duracell, attendue au second semestre 2015, doit permettre aux actionnaire de P&G d'échanger leurs titres, en tout ou partie, pour des actions Duracell.

P&G a par ailleurs dit qu'il anticipait au mieux une croissance dans le bas d'une marge à un chiffre pour son chiffre d'affaires, en tenant compte d'un impact de change négatif de deux points et non plus d'un point.

Il a enfin publié un bénéfice net de 1,99 milliard de dollars (69 cents par action) au premier trimestre clos le 30 septembre contre 3,03 milliards (1,04 dollar par action) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le BPA est de 1,07 dollar, conforme au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le fabricant des couches Pampers et de la lessive Tide a réalisé un chiffre d'affaires trimestriel de 20,79 milliards de dollars contre 20,83 milliards.

(Sruthi Ramakrishnan et Nandita Bose, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant