P.Bernard : " Un poste qui marche surtout avec la confiance "

le
0
P.Bernard : " Un poste qui marche surtout avec la confiance "
P.Bernard : " Un poste qui marche surtout avec la confiance "
Réuni ce dimanche à Orly avant un stage de quatre jours à Marcoussis, le XV de France a vu arriver de nouvelles têtes. Ainsi Pierre Bernard, demi d'ouverture de l'Union Bordeaux-Bègles, savoure sa première convocation et évoque son poste.

Pierre Bernard, c'est votre premier rassemblement en équipe de France. On imagine une grande joie de votre part ?
Bien sûr, je suis très honoré d'avoir été appelé parmi les trente. C'est très bien mais il va falloir vite se mettre au travail pour pouvoir s'exprimer au mieux pendant les quatre jours de stage.

Cette convocation vous a-t-elle surpris ?
Bien sûr, même si on travaille tous pour être sélectionnés. On m'a prévenu dans la semaine qu'il y avait des contacts mais avant l'annonce officielle, je n'en savais rien. C'était plutôt une bonne surprise.

On sait qu'au poste d'ouvreur en équipe de France, il y a beaucoup de turnover. Que faut-il comme qualités pour s'imposer à ce poste selon vous ?
Il faut être assez complet. En France, on est assez sévère avec le poste de demi d'ouverture. On sait très bien à quoi on a à faire mais je ne pense pas qu'il y ait un profil type plutôt qu'un autre. C'est un poste qui marche surtout avec la confiance, rien de plus.

« C'est dans la continuité »

Vous bénéficiez aussi du début de saison tonitruant de Bordeaux-Bègles...
Ma convocation, c'est aussi une récompense pour le groupe. On a fait un bon début de saison et on a surtout fait deux gros scores qui ont été assez médiatisés (ndlr : 51-29 contre Clermont puis 59-7 contre Castres). Au delà de ça, c'est surtout un projet de jeu qui est mis en scène depuis plusieurs saisons. C'est dans la continuité.

Vous avez trois jours pour vous montrer. Vous devez espérer revenir à Orly dimanche prochain. Cela voudra dire que vous participerez à la tournée d'automne...
On espère tous ça. Je prends les choses petit à petit. Là, j'ai quatre jours pour vraiment bien bosser et ensuite me projeter dans le match contre le Stade Français avec l'UBB, samedi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant