Oyonnax : Urios reconnait que ce n'était pas l'objectif

le
0
Oyonnax : Urios reconnait que ce n'était pas l'objectif
Oyonnax : Urios reconnait que ce n'était pas l'objectif
Vainqueur à Clermont samedi (10-11, 22eme journée de Top 14), Oyonnax est plus que jamais en course pour décrocher sa place dans le Top 6 de la saison régulière, synonyme de phases finales. Christophe Urios, l'entraîneur de la formation du Haut-Bugey, reconnait que cette situation n'était pas forcément attendue.

Parti pour jouer le maintien, Oyonnax se retrouve dans la bataille pour les phases finales après sa victoire à Marcel-Michelin samedi. Un changement d’objectif certes inattendu mais mérité selon Urios, l’entraîneur oyonnaxien. « On savait que pour eux (ndlr : Clermont) c'était un match extrêmement compliqué à préparer, une réception entre un quart de finale et une demie de coupe d'Europe, a réagi le futur entraîneur de Castres selon des propos rapportés par l’Agence France Presse. On s'y est préparés. Après, sur le match, on s'est accrochés, on s'est battus, on a été opportunistes. On est contents car ça valide notre travail. On montre aujourd'hui, même si ce n'est pas notre objectif affiché, qu'on mérite notre 6eme place. »

De son côté, Franck Azéma, le technicien clermontois, ne dramatise pas, lui qui a totalement chamboulé son XV pour ce match face à l’USO, placé entre le quart de finale et la demi-finale de la Champions Cup : « On a manqué de réalisme, notamment dans les moments forts où on a eu des occasions d'essai. En début de match on a des opportunités près des lignes et on ne marque pas. Ce match était assez mal placé dans le calendrier, mais c'est aussi une habitude d'Oyonnax de venir perturber toutes les grosses équipes. Après, on n'est pas sur un match éliminatoire, on est encore en course en championnat, et en coupe d'Europe. On verra à l'issue de la saison. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant