Oxfam dénonce un tir saoudien contre un de ses sites au Yémen

le
0

RYAD, 20 avril (Reuters) - L'ONG Oxfam a affirmé qu'une frappe aérienne menée par l'Arabie saoudite avait touché un de ses entrepôts d'aide humanitaire à Saada, le fief des miliciens chiites Houthis dans le nord du Yémen. L'Arabie saoudite et ses alliés sunnites ont déclenché une offensive aérienne le 26 mars pour tenter d'endiguer la progression des Houthis. Mais la campagne aérienne fait l'objet de critiques croissantes en raison de la dégradation de la situation humanitaire au Yémen. Dans un communiqué, Grace Ommer, directrice d'Oxfam pour le Yémen, affirme avoir informé la coalition saoudienne des emplacements des bureaux et entrepôts de l'organisation humanitaire. Le site touché, ajoute-t-elle, n'avait aucune valeur militaire. "Il ne renfermait que des stocks humanitaires." L'Arabie saoudite n'a fait aucun commentaire sur cet événement mais le porte-parole des opérations en cours, le général Ahmed Asseri, a assuré que les cibles visées étaient choisies dans le souci d'éviter les victimes et dommages civils. Samedi, le roi Salman d'Arabie saoudite a annoncé que son pays verserait l'intégralité des 275 millions de dollars réclamés par les Nations unies pour financer l'aide humanitaire au Yémen. (voir ID:nL5N0XE1I2 ) (Angus McDowall; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant