Ouverture mercredi de la 16e édition du festival du film asiatique

le
0
16e édition du festival du film asiatique de Deauville All Rights Reserved
16e édition du festival du film asiatique de Deauville All Rights Reserved

(AFP) - La 16e édition du festival du film asiatique de Deauville (Calvados) s'ouvrira mercredi soir avec au menu jusqu'à dimanche huit films en compétition et des hommages à deux réalisateurs et une comédienne.

Le festival rendra hommage au réalisateur taïwanais Tsai Ming-Liang dont le dernier film, "Les Chiens errants", Lion d'argent au festival de Venise, sera projeté en sa présence lors du festival.

Hommage aussi réalisateur japonais Hideo Nakata, dont le dernier film, Monsterz, sera projeté en sa présence, et en "avant-première mondiale", selon les organisateurs.

Enfin, un troisième hommage sera rendu à l'actrice sri-lankaise Malani Senehelatha Fonseka, qui fête cette année ses 50 ans de carrière, au cinéma et au théâtre, et qui doit aussi être présente au festival.

Pour chaque hommage trois films seront projetés.

Les huit films en compétition cette année sont "Han Gong-Ju" de Lee Su-Jin (Corée du Sud), "Mater Dolorosa" d'Adolfo B. Alix Jr. (Philippines), "Nagima" de Zhanna Issabayeva (Kazakhstan), "No Man's Land" de Ning Hao (Chine, film d'ouverture du festival), "Steel Cold Winter" de Choi Jin-Seong (Corée du Sud), "Toilet Blues" de Dirmawan Hatta (Indonésie), "Trapped" de Parviz Shahbazi (Iran) et "Ugly" d'Anurag Kashyap (Inde).

Le jury est présidé cette année par la réalisatrice et scénariste Claire Denis. Dix films seront aussi présentés hors compétition.

Le Lotus du meilleur film de la 15e édition avait été attribué à "I.D" de l'Indien Kamal K.M. Le Lotus du jury avait été décerné ex-aequo à "Four Stations" du Thaïlandais Boonsong Nakphoo et à "Mai Ratima" du Sud-Coréen Yoo Ji-Tae.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant