Ouverture judiciaire pour meurtre après le braquage à Marignane

le
10
OUVERTURE JUDICIAIRE POUR MEURTRE APRÈS LE BRAQUAGE À MARIGNANE
OUVERTURE JUDICIAIRE POUR MEURTRE APRÈS LE BRAQUAGE À MARIGNANE

AIX-EN-PROVENCE (Reuters) - Le parquet d'Aix-en-Provence a ouvert samedi une information judiciaire après le meurtre jeudi d'un sexagénaire qui a tenté de s'opposer à un vol à main armée dans un bar-tabac de Marignane (Bouches-du-Rhône).

L'information judiciaire a été ouverte pour "meurtre ayant pour objet l'impunité de son auteur" et pour "vol avec arme", a précisé le procureur-adjoint Denis Vanbremeersch à la presse.

"L'ensemble des témoignages recueillis à ce jour dans le cadre de l'enquête vient confirmer le caractère volontaire du meurtre qui a suivi le vol avec arme", a indiqué le magistrat.

L'un des agresseurs présumés, âgé de 18 ans, était en cours de présentation à un juge au terme de sa garde à vue. Le parquet a requis son incarcération.

Le directeur-adjoint de la police judiciaire de Marseille, Christian Silvi, a précisé que le jeune homme avait "pris conscience de la gravité des faits" lors de sa garde à vue.

"Il s'agit d'une personne qui n'était majeure que depuis quelques heures au moment des faits. Elle encourt aujourd'hui la réclusion criminelle à perpétuité", a ajouté Denis Vanbremeersch.

"C'est une personnalité fuyante avec beaucoup de mal à obtenir un ancrage dans notre société".

Le meurtrier présumé était déjà connu des services de police pour une douzaine de délits, principalement des vols, vols avec dégradation ou effractions commis en 2011 et 2012.

Il a fait l'objet d'un placement en liberté surveillée en février 2012 et de trois condamnations par le tribunal pour enfants.

Son complice restait activement recherché. "Le premier auteur a été présenté au juge, l'enquête s'oriente désormais vers l'identification et l'interpellation de son complice", a dit Christian Silvi.

Les deux hommes ont braqué jeudi un bar-tabac de Marignane et fait main basse sur la recette et des cartouches de cigarettes. Ils ont été pris en chasse par le sexagénaire qui, après avoir heurté leur scooter avec sa voiture, a tenté de les neutraliser à l'aide d'une bombe lacrymogène.

L'un des malfaiteurs a fait feu sur la victime. Le retraité d'Air France est décédé jeudi soir à l'Hôpital nord de Marseille où il avait été transporté dans un état critique.

"Son épouse l'a présenté comme quelqu'un qui n'était pas belliqueux, qui ne nourrissait aucune haine à l'égard de quiconque et était seulement épris de justice", a affirmé le magistrat.

"L'acte de la victime n'a été autre que celui d'un citoyen", a-t-il conclu.

Jean-François Rosnoblet, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • breton.e le dimanche 25 aout 2013 à 08:43

    marroine voici le prénom VOIR BFMTV

  • M4098497 le samedi 24 aout 2013 à 21:18

    Son frére se prénome Hichem

  • M4287860 le samedi 24 aout 2013 à 20:30

    suis pas sur qu on serait prononcer le nom, vous en comprendrez la raison?... et puis c'est marrant , "bien connu " des services de police... qu'il retourne d'ou il vient

  • M4287860 le samedi 24 aout 2013 à 20:27

    ben, on a peur qu'une certaine frange de la population foute le feu aux vehicules en toute impunité....

  • breton.e le samedi 24 aout 2013 à 20:24

    LA JUSTICE SE GARDE BIEN DE Citée LE NOM de l'assassins

  • M4287860 le samedi 24 aout 2013 à 20:23

    si on tue celui qui nous dépouille nous agresse ou menace nos enfants on est condamné = la France cf message précédent

  • M4287860 le samedi 24 aout 2013 à 20:21

    les avocats , les juges et Taubira au service des voyous et des assassins, vive le SOCIALISME, on paie de + en + pour les feignants et les voleurs qui constituent l'électorat de gauche, bientôt des choses tres graves vont se passer en France

  • breton.e le samedi 24 aout 2013 à 20:20

    et si la victime avait tué le braqueur que ce passe-t-il ????

  • M4287860 le samedi 24 aout 2013 à 20:19

    Identité bien connue des services de police, je tiens à ajouter qu'on m'empeche de poster mes commentaires alors que je ne profère aucunes insultes et que je suis correcte, les modérateurs travaillent ils pour Taubira?

  • M4098497 le samedi 24 aout 2013 à 20:01

    S'il est majeur ,on pourrait avoir l'identité Pour voir